COVID 19 : CVO rime avec fiasco

02/04/2021

La disparition du Professeur Adolphe Randriantsoa est un coup dur pour le Covid Organics et ses promoteurs. Le Directeur général de l'IMRA Natural Products était omniprésent, aux côtés du DG Charles Randrianjara qui était en première ligne pour servir de caution scientifique à la tisane présidentielle. C'était notamment le cas, lors de la cérémonie de présentation officielle du CVO par Rajoelina, le 20 avril 2020, au siège de l'IMRA à Avarabohitra Itaosy.

Le Professeur Adolphe Randriantsoa était une personnalité très appréciée, notamment par ses étudiants qui se sentent aujourd'hui orphelins. Les circonstances exactes de son décès n'ont pas été communiquées. Mais ces images ne manqueront pas de susciter des interrogations au sein de l'opinion et risquent de conforter les arguments de ceux qui ont émis des doutes quant à l'efficacité du CVO et du CVO Plus.

Dans une interview, Rajoelina a déclaré « Madagascar est en train de vaincre totalement le coronavirus ». Son excès de confiance et son attitude prétentieuse se heurtent aujourd'hui à la dure réalité vécue par le pays. Le coronavirus est sur le point de vaincre totalement Madagascar. Les chiffres officiels confirment que la situation n'est pas du tout maîtrisée. Les témoignages émanant des habitants de Mahajanga se multiplient.

Un facebooker dénommé Achim Kely affirme qu'on dénombre 7 décès par jour au minimum à Mahajanga où tout manque : les équipements, l'oxygène.... Les hôpitaux sont débordés. Madagascar est en danger !